Mon ami le cheval et l'ortie


Aujourd'hui, le cheval a rarement l’occasion de manger de l’ortie bien qu’il en raffole, Les près sont souvent fauchés et les parcs trop souvent piétinés. L'ortie aime poussée généreusement dans des sols riches et humides, au bord des rivières ou des fossés.


L'ortie contient 18 des 20 acides aminés, dont 8 acides aminés essentiels nécessaires à l’organisme mais qu’il ne peut synthétiser lui-même. Elle fait partie de ces rares végétaux qui sont une source de protéines végétales complète. Elle est le légume vert le plus riche en vitamine C. Elle contient tous les minéraux dont son corps a besoin au quotidien. L'ortie est à elle seule un complexe extrêmement bien équilibré et assimilable en vitamines, minéraux et oligo-éléments.


En mangeant l’ortie, le cheval absorbe une concentration de nutriments aux propriétés inestimables : des vitamines (A, B, C, D, E, K), des flavonoïdes et des acides organiques luttant contre le stress oxydatif, des protéines et une multitude de minéraux et d’oligo-éléments dont : le sodium, le potassium, le magnésium, le calcium, le phosphore, le cuivre, le fer, le soufre, le zinc, le manganèse, le sélénium, le bore.


L’ortie cache des bienfaits qui vont au-delà de la reminéralisation :


- L’ortie maintient la vitalité et redonne de l’éclat à la robe (poil, crins et sabots).


- oligo-éléments, vitamines renforcent le système immunitaire et permettent à l’organisme de mieux résister aux infections bactériennes et virales.


- Riche en silice, en fer et en acide folique, elle lutte contre l’arthrose, l’usure des cartilages et les rhumatismes.


- Purifie le sang ,et stimule la production de globules rouges et favorise la circulation veineuse. Son action dépurative sur tout l’organisme limite les dermatoses.


- La fibre de l’ortie est un excellent stimulant du transit et de l’absorption intestinale.


- Ses propriétés antihémorragiques, anti-inflammatoires, diurétiques, toniques et astringentes, améliorent les tissus vivants de l’organisme.


- Elle favorise la croissance, la concentration et l’attention.


- L’ortie assainit la flore intestinale.


C'est une bonne raison pour en faire pousser dans son près, si cela n'est pas possible vous pouvez leurs en cueillir et après les avoir fait sécher vous pouvez leurs en donner avec son fourrage. Faute de cueillette donner lui en teinture mère dans son eau fraiche. Cependant vous n'aurez pas les fibres de la plante.

495 vues1 commentaire